Janvier 2010

            Frères et soeurs en Christ, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2010. Que la paix, la grâce et l’amour de Dieu soit avec vous.

 

             En ce premier mois de l’année, nous voulons inviter tout un chacun de vous à entreprendre une nouvelle marche avec le Seigneur. Pour ce faire, le texte qui ferra l’objet de notre rédaction est Jean 13  v 34 : Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

     Certainement, l’année écoulée a été pour nous un moment d’échecs et de réussites dans les différents domaines. Mais celui qui nous préoccupe ici est notre relation avec Dieu. Comment as-tu entretenu ta relation avec Dieu durant l’an 2009 ? As-tu vécu comme un vrai Chrétien ? Les réponses restent individuelles. Nous sommes à présent dans une nouvelle année. Si tu as échoué dans l’année précédente, l’opportunité t’est encore offerte pour nouer une nouvelle relation avec Le Seigneur. Il t’appelle encore, Il est prêt à te recevoir. Il dit dans Esaïe 1 verset 18 : Venez et plaidons ! dit l'Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. Le Seigneur t’appelle pour une nouvelle vie. Et, Il te donne un nouveau commandement : l’amour du prochain. Il nous a aimé, cet amour qui est manifesté par le sacrifice de l’Agneau sur la croix. Jésus-Christ a été crucifié pour nous, Il est ressuscité. Cette résurrection nous appelle à une nouvelle vie. Cette nouvelle vie va consister à aimer nos prochains comme Il nous a aimé. Frères et sœurs, nous ne pouvons accomplir notre de Chrétiens qu’en manifestant notre amour vers nos prochains. Peut être que parfois, il nous est difficile de nous aimer, de nous pardonner ou de nous accepter. Ce n’est pas impossible. Si nous le désirons de tout notre cœur, si nous le demandons, si nous essayons de l’appliquer, le Saint-Esprit nous aidera à surmonter nos penchants mauvais. C’est le moment ou jamais car, nous ne savons ni l’heure ni le moment.

                Que le Seigneur nous comble de sa grâce et nous aide à se repentir.

                                            Soyez bénis

 

KUSIAKU  K.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site